logo article ou rubrique
Les délégués de 6e et de 5e ont visité l’Hôtel de ville de Lyon
Article mis en ligne le 30 mai 2017
dernière modification le 1er juin 2017

par Fabrice Audet

Aimez-vous les lions ? Nous en avons vus, beaucoup. De toutes les matières : en pierre, en stuc, en bois, en bronze, en cuivre, en marbre. Dorés à la feuille ou à la poudre d’or, sculptés, moulés, tissés, peints. Ils étaient partout : murs, plafonds, cheminées, fauteuils, tringles à rideaux, moulures, panneaux de portes. Vous me voyez venir. Savez-vous où nous sommes allés, jeudi 18 mai, accompagner 28 élèves délégués de 6e et 5e ? Nous étions invités à visiter l’hôtel de ville de Lyon, place des Terreaux.

Madame Dessiecq, attachée au service du protocole et guide conférencière, nous a accueillis et fait découvrir ce magnifique bâtiment. Sa compagnie fut riche d’enseignements. Les informations qui suivent nous viennent d’elle.

Le bâtiment de l’hôtel de ville a été construit au XVIIe siècle. A l’époque il était perçu comme une réplique du Louvre, mais à l’échelle lyonnaise. Suite à un incendie en 1674, de grands travaux de rénovation ont été entrepris par Jules Hardoin-Mansart, l’architecte du château de Versailles. Un second incendie ravagea le bâtiment à cause de l’imprudence de ceux qui fêtaient le 14 juillet au XIXe siècle ! L’intérieur date donc des travaux réalisés à cette époque.

Des lions partout, sous toutes les formes, de toutes les matières. Le salon d'honneur. Le grand escalier. Le beffroi. Dans la cour, côté opéra. Dans la cour, au pied du beffroi. Le salon Henri IV. Un salon. Le salon des armoiries. Le salon des anciennes archives. La salle du conseil. La salle du conseil. L'escalier des guillotinés.

Dans la cour intérieure, Mme Dessiecq nous a fait remarquer que les lanternes comportaient toutes un médaillon symbolisant les activités lyonnaises : un lion, une casserole (gastronomie), une grappe de raisin (vignobles du beaujolais), un Guignol, un compas (franc-maçonnerie), une boule (boule lyonnaise), une navette et une bobine (soieries et tissage), une balance (justice), un serpent et un caducée (pharmacie).

La symbolique est omniprésente à l’intérieur du bâtiment, notamment sur les très nombreuses peintures, fresques et plafonds peints.

Notre visite de l’intérieur a commencé par le grand salon d’honneur. Nous avons tous été très impressionnés par la richesse des lieux. Les boiseries sont dorées à la feuille d’or ou à la poudre d’or. Les lustres sont en cristal de bohême. Le plus lourd d’entre-eux pèse une tonne. Aux murs, les tapisseries viennent des manufactures royales d’Aubusson. Les peintures sont de Thomas Blanchet, peintre du XVIIe siècle de style classique, voire baroque, qui joua à Lyon un rôle identique à celui de Le Brun à Paris.
Nous avons appris ou réappris l’origine du nom de notre métropole. Baptisée Lugdunum à l’époque romaine (la colline du Dieu soleil), les déformations linguistiques au cours des siècles ont abouti au nom de « Lion ». Puis, à la fin du XVe siècle, le « i » de Lion a été remplacé par un « y » pour symboliser le confluent de la Saône et du Rhône.

D’autres salons ont suivi, tous aussi richement décorés que le premier : salon Henri IV (il s’est marié à Lyon), salon des armoiries (armoiries des conseillers de la ville et des échevins de Lyon), salon de la conservation (portraits et bustes de Lyonnais célèbres), salon des anciennes archives.

Notre parcours s’est terminé par la salle des conseils, très appréciée des élèves qui ont pu s’installer à la place de nos édiles, notamment à la place emblématique du maire. Bien qu’ils aient regretté ne pouvoir faire usage des micros, tous ont goûté la solennité de ce lieu de démocratie.

Nous sommes redescendus dans la cour par un original escalier en colimaçon, celui-là même qu’empruntèrent les quelques deux mille condamnés à mort pendant la Révolution française, afin de se rendre place des Terreaux pour y subir une décollation sur la guillotine.

Nous avons passé environ deux heures sur place et le temps est passé plutôt vite. Nous tenons à remercier Madame Dessiecq pour le temps qu’elle nous a consacré et la qualité de son intervention. Nous avons tous, je crois, apprécié ce moment de découverte de notre magnifique hôtel de ville.


Nous joindre

Equipe de direction

  • Chef d'établissement : Mme Conio-Minssieux
  • Chef d'établissement-adjoint : M. Fleury
  • Adjoint au chef d'établissement-Gestionnaire : M. Tarrade


Vie scolaire

  • CPE 6ème et 3ème : Mme Saimpont
  • CPE 5ème et 4ème : M. Collier
  • Psychologue de l'Education nationale : Mme Brunet
  • Assistante sociale : Mme Lyotard

Accueil | Réalisé sous SPIP Version : 3.2.5 [24404] | Charte graphique : ESCAL Version : 4.3.19 | Mentions légales | Plan du site |
2012-2019 © Collège Jean Perrin Lyon - Tous droits réservés